Vaihiria Quad Tahiti
Un pur moment d'évasion

Nos
Tours

Matin
& Après-Midi

Partez à la découverte de sensation inoubliable au cœur de l’île de Tahiti au guidon de nos Quads, au travers de route, sentier et franchissement de rivière.

Un pur moment d’évasion et d’éblouissement sur cette traversée légendaire. Amoureux de biodiversité, de nature et de légende, n’hésitez plus: VENEZ DÉCOUVRIR: Le Lac de Vaihiria, le lac bleu, les cascades, les légendes et l’histoire de notre belle vallée...

Notre
Equipe

Moana

Heiata

Haamana

à votre service

Une équipe jeune & dynamique pour vous faire découvrir l'île de Tahiti et ses secrets cachés

Nos
Tarifs

1 Quad & 2 Personnes

21'000 F
176 € ~ 266 $ CAD

(9'500 F ~ 80 € ~ 120 $ CAD par personne )
Option transfert 4'000 F
34 € ~ 52 $ CAD
Durée: 1/2 journée

Réserver

1 Quad & 1 Personne

17'000 F
142 € ~ 215 $ CAD

(personne seule)
Option transfert 4'000 F
34 € ~ 52 $ CAD
Durée: 1/2 journée

Réserver

1 enfant en plus

5'000 F
42 € ~ 63 $ CAD

Pour 2 adultes sur 1 quad, 1 enfant supplémentaire peut être embarqué sur le quad du guide

Réserver

Le Lac
Vaihiria

Le Lac VAIHIRIA TAHITI

Le lac Vaihiria se situe en plein cœur de Tahiti et représente un passage obligé pour les amoureux de nature de passage en Polynésie. Au cœur d’un cocon végétal luxuriant, ce lac exceptionnel est entouré de nombreuses légendes qui en font un lieu à l’atmosphère particulière. En quad, découvrez ce lieu inouï.

Le lac Vaihiria est le plus grand lac de Tahiti, il se situe à 473 mètres d’altitude au cœur de Tahiti Nui, la plus grande partie de l’île de Tahiti.


Formation du lac Vaihiria et évolutions

Le lac Vaihiria s’est formé à la suite de l’effondrement d’une masse de terrain issue des côtés de la vallée du cœur de l’île de Tahiti. Le lac est lié à la formation d’un barrage naturel qui occupe toute la largeur de la vallée sur près de 800 mètres, on le nomme Teraiputo (le ciel qui se tient dans la nuit). Les eaux du lac s’écoulaient par infiltration et le lac n’avait donc jamais menacé le mince barrage naturel qui lui fait face.

Néanmoins au début des années 80, un programme hydraulique a rompu cet équilibre naturel. Le lac a été utilisé comme un barrage hydraulique et la vallée a dû subir des modifications afin d’installer conduites, turbines et moyens d’accès. Ces aménagements ont irrémédiablement modifié l’écosystème de ce lac et son équilibre. En 1998, lors de pluies torrentielles, le niveau du lac est monté soudainement et a failli déborder mettant en péril la vie des habitants de la vallée qui ont heureusement pu être évacués.

Aujourd’hui, il apparait que le lac se comble assez rapidement, le condamnant sur le long terme. Le lac, à son niveau le plus bas de l’année, fait tout de même encore près de 25 mètres de profondeur pour 400 mètres de long. Lorsqu’il est en crue, il gagne 7 mètres de profondeur et sa longueur double presque.

La Faune
& La Flore

La faune et la flore

Le sentier de randonnée suivra dans un premier temps la rivière qui serpente au cœur de Tahiti. Ouvrez grands les yeux car vous pourrez admirer des panoramas sublimes. Le long du chemin, vous pourrez apercevoir diverses plantes: Mape, Fara, Ylang ylang, Verveine, Purau, Auti, Papyrus.


Rôle de la végétation aux abords des rivières

Les forêts riveraines des cours d’eau ont un rôle important:

Elles participent à la régulation des écoulements fluviaux importants (liquide et solide). En accueillant de grande quantité d’eau pendant les crues, elles ralentissent l’onde de crue et écrêtent son maximum.

Ces forêts peuvent également servir de réservoir temporaire capable de stocker les excédents d’eau que la rivière ne peut évacuer dans l’instant.

Le rôle fondamental du système racinaire des grands arbres, comme les Mape, est également de protéger les berges de l’érosion, évitant les embâcles, apports élevés de matières en suspension dans le cours d’eau.

La fonction cynégétique et de refuge pour la faune (abris, source d’eau, couloir entre massifs forestiers, encorbellement pour les poissons et chevrettes), notamment pour de nombreux oiseaux protégés (Pigeon vert, Martin chasseur, phaeton à bec jaune (petea), carpophage de la société (rupe)…) et la flore (espèces spécifiques à ce type de milieu, exemple : la fougère protégée Lindsaea tetragona) est également essentielle.

Vous croiserez également de nombreuses plantes que l’on appelle miconia qui ressemble étrangement à des carapaces de tortue du fait de leur aspect bombé et nervuré, ainsi que les Tulipiers du Gabon (Pisse pisse), les falcatas, les parasoliers. Cueillez-les tant que vous voulez, bien que ces plantes soient belles, elles parasitent l’écosystème endémique de l’île et des campagnes de destruction sont régulièrement organisées.

Le lac Vaihiria se situe dans un écrin de verdure luxuriant et est entouré de monts impressionnants culminant à plus de 1700m. Ces monts verdoyants se reflètent dans le lac Vaihiria, le spectacle n’en est que plus beau. Le lac abrite de nombreuses anguilles à oreilles qui diffèrent des autres anguilles présentes dans les lacs de l’île. A proximité du lac Vaihiria, on trouve la cascade de Fautaua.

Légendes
& Récits

Légendes et récits

Le nom du lac Vaihiria viendrait soit de « vaihirea » qui signifie « l’eau mystérieuse » ou « vaihirere » dont le sens est « l’eau qui jaillit et court ». Personne ne sait laquelle de ces interprétations est exacte. Le lac Vaihiria a vu de nombreuses étapes historiques se succéder, c’est ainsi là que les mutinés du Bounty ont trouvé refuge en 1791 lorsque les Européens sont revenus pour les retrouver après leur fuite.

Le lac Vaihiria est particulièrement renommé et la tradition y associe de nombreuses légendes dont la plus connue est sans aucun doute celle de Hina et du cocotier.

Cette légende raconte l’aventure de la princesse Hina qui fut promise au prince Faaravaainanuu. Néanmoins, quand elle le rencontra ce fut la stupeur car le prince était en fait une énorme anguille. La jeune princesse s’enfuit mais le prince finit par la retrouver.

La princesse se fit aider par deux puissants tiki qui arrivèrent à mater l’anguille, la coupèrent en trois morceaux et remirent la tête à Hina en lui disant de ne surtout pas poser la tête par terre avant d’être arrivée chez elle. Cette tête devrait lui permettre de boire et manger.

Hina partit mais posa finalement le paquet par terre bien trop tôt. Une plante apparut et se mit à grandir… le premier cocotier naquit.

Hina comprit qu’elle devait rester avec cette nouvelle richesse dont les fruits lui apportaient effectivement à boire et à manger. Sur ces fruits, apparaissent trois taches sombres faisant penser aux yeux et à la bouche de l’anguille.

Ainsi, quand Hina bu l’eau de coco, ce fut comme si elle donnait un baiser au malheureux prince.


CHANT VAIHIRIA

Viens, je ne te dirais pas je t'aime
C'est tellement dit dans les poèmes
Viens, je ne suis pas un personnage d'une comédie musicale
Vaihiria, Vaihiria
Vaihiria, Vaihere
Viens, mon cœur n'a pas besoin de ton cœur
Viens, l'amour n'est pas dans le journal
Viens, on vendra pas de billet, tu seras seule au récital
Vaihiria, Vaihiria
Vaihiria, Vaihere
Faateniteni teie
No te roto o Vaihiria
E peho rupe rupe teie
Pape no te mau ratere
Vaihiria, Vaihiria
Vaihiria, vaihere

Vaihiria Quad Tahiti

Vaihiria Quad Tahiti | (+689) 87 74 46 39 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
BP8145 - 98719 Taravao - TAHITI - POLYNESIE FRANCAISE
Copyright © 2018 - Vaihiria Quad Tahiti - Tous droits réservés
Crédit Photos : Dominique Pastor
Site Internet : Polynesia Pulse